DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'ONU met en place un fonds d'aide aux victimes de trafic humain

Vous lisez:

L'ONU met en place un fonds d'aide aux victimes de trafic humain

Taille du texte Aa Aa

L’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC) vient de lancer un fond pour aider les victimes de trafic humain. Cela concerne toutes les personnes en proie à une forme d’exploitation sexuelle, de travail et de mendicité forcés. Ce fond s‘élève pour l’heure à près d’un million d’euros. Il est destiné à soutenir les organismes intervenant en première ligne auprès des victimes.

A en croire Rob Wainwright, directeur d’Europol, “environ 250 000 personnes sont victimes de trafic humain, aujourd’hui en Europe”. “Cette forme de commerce se chiffre à cinq milliards d’euros”, affirme-t-il. “C’est un vrai problème, confie-t-il, et on essaie d’y remédier avec l’aide de toutes les polices européennes”.

Selon l’ONU, au niveau mondial, près de 2,5 millions de personnes sont touchées. Les deux tiers sont des femmes ou des enfants. Et ce trafic génère environ 23 milliards d’euros.

L’actrice américaine Mira Sorvino est ambassadrice de bonne volonté auprès des Nations Unies. Elle inaugurait ce mardi à Londres une oeuvre d’art réalisée spécialement pour le lancement de ce fond de lutte contre la traite des êtres humains. “Si vous rencontrez une fois une victime de ce genre de trafic, explique-t-elle, vous le voyez tout de suite dans son regard. Ces gens pensent qu’ils valent moins qu’un cafard. Ils sont persuadés qu’ils sont condamnés à ça. Et on se dit que ces personnes sont complètement délaissées et invisibles alors qu’elles méritent la même considération, les mêmes droits que nous tous.”