DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le camp tunisien de Choucha prêt à accueillir encore des milliers de réfugiés

Vous lisez:

Le camp tunisien de Choucha prêt à accueillir encore des milliers de réfugiés

Taille du texte Aa Aa

La situation se stabilise progressivement au poste frontalier de Ras Jedir, entre la Libye et la Tunisie.

De moins en moins de réfugiés ont quitté la Libye ces derniers jours, avec environ 1.500 personnes quotidiennement. Les conditions d’accueil sont bien meilleures qu’au début de la crise.

William Lacy wing, directeur de l’Office International des Migrations :

“Nous devons être préparés au cas où de larges flux de travailleurs immigrés arrivent à nouveau, ou alors si les migrations sont mélangées, c’est à dire si il y a des travailleurs immigrés et des réfugiés Libyens, alors la situation est différente”.

Parmi les officiels venus visiter le camp de Choucha, le ministre tunisien des Affaires sociales :

“Nous avons pris toutes les mesures nécessaires, déclare t-il, pour faire face à toute nouvelle vague de réfugiés. Avec l’aide des associations et organisations internationales on espère que tout va bien se passer”.

Ces tentes, au nombre de 700, vennent d‘être installées par une délégation des Emirats Arabes Unis.

Jamel Ezzedini, Euronews :

“C’est via l’aéroport de Djerba que des milliers de citoyens du bangladesh, qui ont fui la Libye où ils travaillaient, ont pu rejoindre leur pays. Beaucoup d’autres vont suivre. Mais le passage obligé, c’est ce camp de Choucha où, nous a t-on assuré, tout est prêt pour affronter de grandes vagues migratoires. Ici tout le monde attend avec anxiété de voir ce qui va se passer dans les prochains jours de l’autre côté de la frontière”.