DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ligue des Champions : le Barça et le Shakhtar en quarts

Vous lisez:

Ligue des Champions : le Barça et le Shakhtar en quarts

Taille du texte Aa Aa

Barcelone s’est qualifié mardi pour les quarts de finale de la Ligue des champions à la faveur de sa victoire difficile sur Arsenal au Camp Nou (3-1). Les Gunners, balayés la saison dernière par la technique barcelonaise en quarts de finale de la compétition, ont cette fois offert plus de résistance à leurs adversaires du soir. Vainqueur 2-1 à l’aller, le club londonien a condamné le champion d’Espagne à marquer pour passer au tour suivant. La mécanique barcelonaise semblait pourtant grippée durant la première demi-heure de jeu. Les Catalans ont dû attendre la trentième minute pour mettre pour la première fois en danger la défense londonienne. Mais Pedro envoyait la balle au-dessus de la transversale de Manuel Almunia.

Quelques secondes avant la pause, l’incontournable Lionel Messi, servi par Andres Iniesta, a finalement donné l’avantage à ses coéquipiers. Un avantage provisoire.
Au retour des vestiaires, les Barcelonais ne parviennent à tenir leur qualification que durant huit minutes. Sur un corner tiré par le Français Samir Nasri, le défenseur Sergio Busquets expédie la balle dans les cages de son équipe.

UNE EXCLUSIONINCROYABLE

“On a eu les ressources pour marquer d’autres buts”, s’est félicité Eric Abidal sur Canal + après la rencontre. En plus de leurs ressources, les Barcelonais ont également pu compter sur l’exclusion à la 56e minute de Robin Van Persie, coupable d’avoir joué la balle après un coup de sifflet de l’arbitre. L’attaquant néerlandais, qui a écopé de deux cartons jaunes successifs, a qualifié la décision de l’arbitre de “plaisanterie”. “Le match aurait été très intéressant à 11 contre 11. La décision de l’arbitre est incroyable (…) Il a tué le match”, a réagi Arsène Wenger, l’entraîneur d’Arsenal. Les Blaugrana ont décroché leur qualification en deux minutes, entre la 69 et la 71. Andres Iniesta transmet d’abord la balle à David Villa qui remet sur Xavi Hernandez à la conclusion.

Quelques secondes après la remise en jeu, le défenseur Laurent Koscielny, sous les yeux du sélectionneur français Laurent Blanc en tribunes, fait chuter l’attaquant Pedro. Le pénalty est transformé par Lionel Messi. En fin de match, les Barcelonais multiplient les occasions dangereuses. Mais, tantôt maladroits, tantôt arrêtés par les parades de Manuel Almunia, ils manquent de réussite. Il y a moins d’un an, Barcelone avait fait la démonstration de sa supériorité technique en se débarrassant d’Arsenal 6-3 sur les deux matches.

Dans l’autre match de la soirée, le Shatkar Donetsk a battu l’AS Roma sur le score de 3-0, se qualifiant logiquement pour les quarts de finale. Les Romains n’ont pas fait illusion après leur défaite 3-2 au match aller. Impressionnants de maîtrise technique, les Ukrainiens peuvent nourrir de grandes ambitions pour la suite de la compétition.

avec REUTERS