DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un étudiant tué par la police au Yémen

Vous lisez:

Un étudiant tué par la police au Yémen

Taille du texte Aa Aa

Au Yémen, un étudiant succombe à ses blessures.

Hier soir, les forces de l’ordre ont ouvert le feu à balles réelles pour empêcher des protestataires de rejoindre les militants rassemblés devant l’Université de Sanaa, la capitale yéménite.

Trois autres manifestants ont été blessés par balles dans la nuit, et plusieurs dizaines ont été intoxiqués par des gaz lacrymogènes.

Selon les autorités yéménites, douze policiers ont été blessés par des jets de pierre.

Cet étudiant tué est la première victime directe d’affrontements avec les forces de l’ordre. Plusieurs autres personnes ont aussi perdu la vie depuis le début du mouvement de contestation, mais dans des heurts avec des partisans du régime en place.

Les manifestants demandent le départ du président Ali Abdallah Saleh, au pouvoir depuis 32 ans.