DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'opposition yéménite rejette l'initiative du président Saleh la jugeant dépassée

Vous lisez:

L'opposition yéménite rejette l'initiative du président Saleh la jugeant dépassée

Taille du texte Aa Aa

Le chef de l’Etat contesté par son peuple a promis ce matin de profondes réformes politiques. Parmi elles, un référendum d’ici la fin 2011 sur une nouvelle constitution élaborée par le parlement et un conseil consultatif de personnalités. Objectif : instaurer un régime parlementaire donnant tous les pouvoirs exécutifs à un nouveau gouvernement.

Au pouvoir depuis 32 ans et allié politique de Washington face à Al Qaïda, Ali Abdallah Saleh s’exprimait devant des milliers de ses partisans à Sanaa.

Mais pour ses opposants il est bien trop tard même s’ils exigent une vraie réforme politique mettant un place un régime parlementaire.

Les manifestations de défiance sont quasi-quotidiennes à travers le pays depuis fin janvier et le nombre de victimes se multiplient. Hier, il y a eu plusieurs blessés lors d’une manifestation et mardi au moins trois personnes ont été tuées.

Cette révolte populaire née dans le sillage des mouvements tunisiens et égyptiens compte bien obtenir le même résultat en renversant un régime en place depuis 1978.