DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La défiance vis-à-vis d'une possible désindexation des salaires sur l'inflation

Le bureau de Bruxelles

La défiance vis-à-vis d'une possible désindexation des salaires sur l'inflation

Publicité

La Libye sera au cœur des discussions ce vendredi lors d’un sommet européen extraordinaire. Mais il y aura aussi une réunion des dirigeants de la zone euro. L’occasion d‘évoquer l’idée d’un “pacte de compétitivité”, avancé par l’Allemagne. Pour dynamiser les économies, Berlin plaide notamment pour une désindexation des salaires sur l’inflation.

Mais pour cette famille en Belgique, ce n’est pas une bonne idée. Explications d’une enseignante, fiche de paie à l’appui. “Ça, c’est celle de Janvier avec l’augmentation d’index. Donc en fait, il y a eu 1,5 point d’augmentation, ce qui n’est pas négligeable. En tant qu’enseignante, nous avons un salaire fixe, nous avons évidemment des augmentations tous les deux ans. Quand nous faisons des heures supplémentaires, nous n’avons pas d’augmentations des salaires, pas de bonus”.

Cette idée d’une désindexaction des salaires est donc l’objet de vives contestations. Les dirigeants européens s’en tiendront alors peut-être à des propositions plus consensuelles, notamment le renforcement du fonds de soutien de la zone euro.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article