DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Lancement par Silvio Berlusconi d'une réforme de la justice controversée

Vous lisez:

Lancement par Silvio Berlusconi d'une réforme de la justice controversée

Taille du texte Aa Aa

Diviser pour mieux régner… C’est un peu l’esprit de la réforme de la justice que Silvio Berlusconi a lancée ce jeudi en la faisant adopter par son gouvernement.

Le texte prévoit notamment et pour la première fois la séparation nette des carrières entre magistrats du siège et magistrats du parquet, l’instauration de leur responsabilité civile, et la limitation de l’action pénale du parquet.

Silvio Berlusconi :

“La genèse de cette réforme remonte à 1994, quand je suis entré en politique. J’avais alors dit aux militants de mon parti que je ne quitterais pas la politique sans avoir introduit cette réforme”.

Si Silvio Berlusconi se défend de trouver des intérêts personnels à cette réforme, beaucoup de politiques italiens trouvent pour le moins étrange qu’elle arrive juste quand les affaires impliquant le Cavaliere se multiplient.

Antonio di Pietro, leader de l’Italie des Valeurs (opposition) :

“Le parlement devra décider quels sont les crimes sur lesquels les juges peuvent enquêter… Donc on ne pourra pas mener une enquête sur tous les crimes, mais seulement ceux sur lesquels il y aura un consensus des députés. Et devinez de quel coté seront ces députés”?

Adoption au parlement, référendum, le processus d’adoption de cette réforme sera long. D’autant que l’ouverture du procès de Berlusconi dans le Rubygate le 6 avril laisse planer le doute sur l’avenir du Cavaliere et de son gouvernement.