DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Japon : le Premier ministre appelle la classe politique à "sauver le pays"

Vous lisez:

Japon : le Premier ministre appelle la classe politique à "sauver le pays"

Taille du texte Aa Aa

Lorsque la terre a tremblé, le Premier ministre japonais se trouvait dans une situation politique délicate.

Naoto Kan devait s’expliquer devant le parlement pour avoir reçu des financements politiques d’un étranger, ce qui est contraire à la loi.

La nature a ajourné les débats et sa destinée politique…

Oubliés les scandales, le Premier ministre a appelé la classe politique à “sauver le pays” après cette catastrophe.

Il excluait de démissionner avant le séisme, il n’en est de toutes façons plus question, le chef du gouvernement a endossé le costume de secouriste:

“Nous avons créé une cellule de crise pour gérer ce désastre, chercher à mettre en sécurité tout le monde, et tenter de réduire autant que possible le montant des dégâts.”

Les Etats-Unis, la Russie, la France, l’Italie, la Corée du Sud, la Chine, et la Thaïlande ont proposé leur aide.

L’ONU a placé trente équipes internationales de secours et de recherche de survivants en état d’alerte, prêtes à partir au Japon.