DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La crainte d'un accident nucléaire perdure au Japon

Vous lisez:

La crainte d'un accident nucléaire perdure au Japon

Taille du texte Aa Aa

Au Japon, la crainte d’un accident nucléaire majeure ne s’est toujours pas dissipée, après l’explosion survenue ce matin, dans la centrale de  Fukushima Daiichi.
Le gouvernement japonais, qui vient de prévenir l’Agence internationale pour l‘énergie atomique,
 s’est voulu rassurant: selon un porte-parole, et l’exploitant de la centrale, le caisson du réacteur n’aurait pas subi de dégâts.
D’après l’agence de sécurité nucléaire et industrielle, ce cas de figure serait en effet “peu problable”, alors qu’elle mettait en garde contre un risque de fusion de combustible plus tôt dans la journée.
Le taux de radioactivité aurait à nouveau baissé.
Ce matin, il avait pourtant atteint en l’espace d’une heure le seuil habituellement toléré pour un an.
Plusieurs employés ont été blessés dans l’accident, une partie du toit de la centrale s’est effondrée.
Des “super pompiers” ont été envoyés sur place pour venir en aide aux sinistrés.
Les autorités japonaises ont étendu le périmètre d‘évacuation à 20 km autour de Fukushima Daiichi et de Daini.
De la vapeur est toujours relâchée pour tenter de faire baisser la pression de ses réacteurs.
Dans un périmètre plus large, les experts conseillent aux japonais de rester chez eux, calfeutrés, et de protéger leurs voies respiratoires.
A la mi-journée, un séisme de magnitude 6 a de nouveau secoué cette zone.