DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les secours au chevet des sinistrés au lendemain du séisme au Japon

Vous lisez:

Les secours au chevet des sinistrés au lendemain du séisme au Japon

Taille du texte Aa Aa

La région de Sendai, au nord est de Tokyo, reste l’une des zones les plus touchées par

le tsunami. Dans ce secteur, plusieurs sites industriels ont été détruits par les incendies, et les vagues ont tout emporté sur leur passage.

L’armée japonaise pourrait être bientôt secondée par des renforts internationaux. Au total, une cinquantaine de pays se disent prêts à intervenir.

Un peu plus au nord, dans la préfecture d’Iwate, l’armée japonaise a encore retrouvé entre 300 et 400 corps ce matin. Ils se sont échoués dans le port de Rikuzentakata.

Ce samedi, la Suisse a annoncé l’envoi d’une équipe dans les zones sinistrées. Un premier groupe viendra rechercher les victimes ensevelies sous les décombres. Le second aidera à mettre en place les premières mesures d’urgence.

Des secours en provenance de Nouvelle-Zélande, de Corée du Sud et des Etats-Unis doivent arriver dans la journée.