DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ajdabija, dernier verrou avant Benghazi, menace de cèder

Vous lisez:

Ajdabija, dernier verrou avant Benghazi, menace de cèder

Taille du texte Aa Aa

Un cratère, signe qu’ici les bombes de Kadhafi ont attaqué la ville. Nous sommes à Ajdabija, la dernière ville visée par les forces lybiennes. Après le bombardement aérien, ses habitants se préparent à un assaut de l’armée, tout en défiant les autorités, à grand coups de klaxons.

L’endroit est stratégique, c’est le dernier verrou avant Benghazi, 160 km plus au nord. Si la ville tombe, les forces de Kadhafi pourront prendre Benghazi en tenaille.

A l’autre bout du pays, près de la frontière tunisienne, l’armée a attaqué la commune de Zouara. Les chars sont déjà dans le centre-ville.

L’une après l’autre, les villes libérées retombent sous le contrôle de Tripoli, mais à Benghazi, on garde la rage de vaincre. Pour remonter le moral des troupes, des médecins manifestent pour soutenir les rebelles.