DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Alerte nucléaire sans précédent

Vous lisez:

Alerte nucléaire sans précédent

Taille du texte Aa Aa

Le séisme puis le terrible tsunami qui a suivi au Japon ont déclenché une alerte nucléaire sans précédent dans ce pays hyper-dépendant de l‘énergie atomique.

Sur les images de Fukushima, prises peu après le passage des vagues géantes, on distingue au fond la centrale nucléaire Fukushima 1, ou Daiichi, situé à 250km de Tokyo.

Samedi, le bâtiment abritant le réacteur nº1 de la centrale explose à cause d’une déflagration de vapeur d’hydrogène. Les autorités japonaises confirment l’explosion, dans une première déclaration du porte-parole du cabinet, Yukio Edano. Celui-ci reconnaît une fuite radioactive, mais assure que l’enveloppe en acier protégeant le réacteur est indemne.

Les autorités procèdent alors à l‘évacuation de la population dans un périmètre de 10km autour de la centrale, initialement la zone d’exclusion était limitée a 3km autour de fukushima 1- Daiichi. Selon les autorités, 160 personnes ont été exposées a des radiations au delà des limites des sécurité, autour du complexe nucléaire .

Dimanche, la zone d’exclusion autour de Fukushima 1 – Daiichi est encore étendue à un périmètre de 20km. Autour de Fukushima 2 – Daiini, aussi endommagée, le périmètre d’exclusion est maintenu à 10km. Ce lundi, une deuxième explosion a lieu dans le bâtiment 3 qui abrite l’un des six réacteurs de la centrale de Fukushima 1.

La déflagration a soufflé le toit du bâtiment mais selon les autorités, n’a pas affecté l’enceinte de confinement qui abrite le réacteur. C’est la défaillance des systèmes de refroidissement des trois réacteurs qui a provoqué l’explosion du bâtiment 1 samedi, et puis du bâtiment 3 lundi. Le système de refroidissement du réasteur 2 est aussi en panne.

La situation de Fukushima 1 a été évaluée samedi au niveau 4 sur l‘échelle des événements nucléaires et radiologiques INES. Les accidents de Tchernobyl avaient atteint le niveau 7, le plus élevé, et Three Mile Island, en 1979 aux USA, le niveau 5.