DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Japon : environ 600 000 personnes évacuées sur la côte nord-est

Vous lisez:

Japon : environ 600 000 personnes évacuées sur la côte nord-est

Taille du texte Aa Aa

Trois jours après le tremblement de terre, des dizaines de milliers de personnes continuent d‘évacuer les zones ravagées par le tsunami ou sous la menace d’une catastrophe nucléaire.

40% de l’armée japonaise est mobilisée pour porter secours aux sinistrés. La plupart ont perdu leur logement dans la catastrophe. D’autres n’ont ni eau, ni électricité, alors que la température avoisine en ce moment zéro degré.

Les milliers de personnes évacuées trouvent refuge dans des écoles ou des gymnases comme celui-ci, situé à environ cinquante kilomètres de la centrale de Fukushima. Mais la nourriture semble manquer. “J’allaite mon enfant. Mais je dois me nourrir suffisamment pour qu’il puisse manger”, explique une mère de famille. Au milieu des sinistrés, nous rencontrons également des Japonais qui habitaient à moins de vingt kilomètres de la centrale nucléaire. “Je suis très en colère car, dès le départ, ils auraient dû nous dire de nous éloigner encore plus de la centrale”, raconte une vieille dame.

Ces Japonais découvrent l’ampleur de la catastrophe dans les journaux ou à la télévision. Pour eux, l’avenir s‘écrit désormais avec un point d’interrogation.