DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Tokyo au ralenti

Vous lisez:

Tokyo au ralenti

Taille du texte Aa Aa

Moins d‘électricité, moins de trains de banlieue, moins de carburant, moins de nourriture, et beaucoup d’incertitude dans l’agglomération de Tokyo. Une agglomération de 35 millions d’habitants.

Aux résidents de la ville s’ajoutent ceux qui étaient de passage. C’est le cas de Kitamura qui vit dans la préfecture d’Iwate, l’une des préfectures frappées par le tsunami dévastateur. “Je suis arrivée à Tokyo le 10 mars et puis le tremblement de terre s’est produit. Je n’ai pas pu rentrer chez moi. Je suis restée à l’hôtel puis je suis allée chez mon fils qui habite ici”.

Le gouvernement a conseillé à la population de limiter ses déplacements au minimum, et de nombreuses entreprises ont demandé à leurs employés de ne pas venir travailler.

Les magasins d’alimentation ont été pris d’assaut.

Les premiers produits à partir ont été l’eau, les nouilles instantanées, le pain et notamment le riz.

Un rationnement de carburant a été également mis en place dans des stations services.