DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La menace nucléaire s'intensifie au Japon

Vous lisez:

La menace nucléaire s'intensifie au Japon

Taille du texte Aa Aa

Après une explosion dans le réacteur n°2, lundi soir, c’est le réacteur n°4 de la centrale de Fukushima Daiichi qui a été touché ce mardi. Il était à l’arrêt au moment du séisme et du tsunami de vendredi, mais le combustible usé a chauffé, libérant de l’hydrogène, ce qui a provoqué une explosion.

L’opérateur a dû faire appel à l’armée américaine pour venir à bout de l’incendie, qui est à présent éteint.

Impossible de savoir si cet incident est à l’origine de la hausse du niveau de radiation. L’explosion du réacteur n°2 pourrait également en être la cause. Seule certitude, 200.000 personnes vivant dans un rayon de trente kilomètres sont appelées à quitter le site. Leur santé est en danger.

Le porte-parole de l’opérateur, Tokyo Electric Power, présente ses excuses. “Nous continuerons à refroidir le coeur du réacteur. Nous avons demandé aux personnes qui ne participent pas à l’opération de se diriger vers une zone sécurisée de la centrale. Nous faisons notre possible pour assurer la sécurité du personnel en place”, précise Kaoru Yoshida.

Le taux de radiation est calculé en millisieverts.

A partir d’une dose de 100 millisieverts reçue par le corps humain, on constate une augmentation du nombre de cancers. 400 millisieverts ont été relevés près du réacteur n°3.