DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le Bahreïn instaure un couvre-feu dans la capitale et interdit les rassemblements

Vous lisez:

Le Bahreïn instaure un couvre-feu dans la capitale et interdit les rassemblements

Taille du texte Aa Aa

Au lendemain d’une journée d’affrontements sanglants entre forces de sécurité et manifestants, la place de la perle, lieu symbole de la révolte depuis près d’un mois, a été évacuée avec violences.
 
A l’aube, les tentes ont été incendiées, les accès dégagés au bulldozer. Des coups de feu ont été entendus. L’opposition parle d’“une guerre de l’anéantissement”.
 

A la télévision d’Etat, un haut gradé a rejeté la faute sur les manifestants qui ont pour mot d’ordre de rester pacifiques:

“Ils avaient dressé des barricades, ils ont brûlé des tentes et fait exploser des bouteilles de gaz. Il y a eu beaucoup de fumée. On nous a tiré dessus des quatre coins de la place. Et des manifestants ont renversé des policiers avec leur voiture.”
 

 
Officiellement trois manifestants et deux policiers ont été tués. Il y a des centaines de blessés. On ne connaît pas le nombre d’arrestations. Hier la loi martiale a été décrétée pour trois mois par la monarchie.