DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Libye : l'ultimatum final de Kadhafi aux rebelles

Vous lisez:

Libye : l'ultimatum final de Kadhafi aux rebelles

Taille du texte Aa Aa

Les forces de Khadafi donnent un ultimatum aux rebelles… Selon la télé officielle, ceux-ci avaient jusqu‘à mercredi soir pour quitter la ville de Benghazi avant, sans doute, un bombardement de grande ampleur.

Ajdabiyah, si l’on en croit du moins les informations officielles, aurait déjà été reprise par les loyalistes. Selon plusieurs témoins, des combats et des explosions ont été entendus toute la journée autour de ce fief rebelle. Depuis mardi soir la ville est bombardée.

L’armée du colonel Kadhafi continue de gagner des batailles, et elle peut compter sur le soutien de certains chefs tribaux, comme le montre cette visite organisée pour les journalistes par le ministère libyen de l’Information. Un chef tribal déclare :

“Moi, je pense que tous les problèmes pourraient être résolus non pas par la force, les armes et la violence, les terroristes ou les barbus, mais grâce au dialogue”.

Pendant ce temps-là, l’opposition, retranchée à Benghazi dans l’est, a manifesté et a appelé l’Occident à enfin agir militairement contre le vieux dictateur.

Les insurgés contrôlent toujours la route entre Benghazi et Tobrouk, à l’extrême-est du pays.

Une route qu’empruntent aujourd’hui de plus en plus de Libyens qui fuient la guerre civile et passent en Egypte… Ils ont bien compris que l’armée progressait de plus en plus vers l’est et beaucoup s’attendent à une offensive aérienne de grande ampleur sur Benghazi.

Jamel Ezzedini, pour Euronews à Tobrouk :

“Des évènements graves vont arriver dans les prochaines heures, et les balles et les bombes risquent d‘être le seul langage entre les deux parties du conflit”.