DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Affaire Renault : Carlos Ghosn a discuté avec Christine Lagarde

Vous lisez:

Affaire Renault : Carlos Ghosn a discuté avec Christine Lagarde

Taille du texte Aa Aa

L’affaire Renault : “le gouvernement veillera à ce que les conséquences individuelles de la fausse affaire d’espionnage soient tirées”, c’est ce qu’affirme le communiqué commun des ministres de l’Economie : Christine Lagarde et de l’industrie Eric Besson, après leur entrevue avec Carlos Ghosn, le Pdg de Renault dont l’Etat français est actionnaire à hauteur de 15%. Carlos Ghosn a présenté ses excuses aux cadres mis en cause et annoncé différentes mesures pour restaurer l’image déplorable véhiculée par cette affaire. Un audit approfondi a été commandé par l’Etat pour identifier les erreurs ou les fautes éventuelles dans le processus de décision et de gestion de l’affaire qui ne serait plus qu’une vulgaire escroquerie au renseignement au détriment du constructeur automobile, alors que l’hypothèse de départ portait sur l’espionnage du programme de véhicules électriques de Renault.