DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Allemagne : le jeu d'équilibriste d'Angela Merkel autour du nucléaire

Vous lisez:

Allemagne : le jeu d'équilibriste d'Angela Merkel autour du nucléaire

Taille du texte Aa Aa

A dix jours d’une élection régionale importante pour son parti, la chancelière allemande s’est engagée ce jeudi à accélérer le passage aux énergies renouvelables. Elle a également défendu sa volte-face sur les sept plus anciens réacteurs de son pays. Des réacteurs qu’elle a décidé de fermer pour au moins trois mois, face à la catastrophe de Fukushima.

Mais pas question pour Merkel de fermer toutes les centrales nucléaires du pays et de devoir importer de l‘électricité. “Nos centrales font partie de celles qui sont les plus sûres du monde”, a souligné la chancelière.

Elle a reconnu cependant le besoin de résoudre rapidement la difficile question du stockage des déchets nucléaires. Il ne faut pas la laisser aux générations futures, a estimé en substance Angela Merkel, dont la politique nucléaire est impopulaire.

Pour l’opposition, la chancelière ne chercher “qu‘à gagner du temps pour franchir le cap des élections régionales”.

Avec AFP et Reuters