DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Japon : dans la zone de radiation, des habitants ont peur d'être oubliés

Vous lisez:

Japon : dans la zone de radiation, des habitants ont peur d'être oubliés

Taille du texte Aa Aa

La petite ville de Minamisouma se trouve à moins de trente kilomètres de la centrale de Fukushima.

Elle compte près de 72.000 habitants, dont la grande majorité a été évacuée ou a pu quitter les lieux dès les premiers signes de problèmes avec la centrale. Mais plusieurs centaines de personnes sont encore sur place sans moyens de partir. Le maire, Katsunobu Sakurai, a l’impression qu’ils ont été oubliés par les autorités… “Je suis très en colère et je n’arrête pas de leur demander, ‘que faites-vous pour notre situation’ et ils me répondent, votre travail c’est de sauver des vies, calmez-vous”.

“Combien de temps cela va-t-il durer”?, demande ce journaliste. “La situation sur le terrain ne fait qu’empirer. Les explosions et les incendies sont quotidiens, chaque jour apporte son lot de nouvelles angoisses aux habitants.”

Les craintes de contamination font que les agences d’aide refusent de plus en plus de se rendre dans la zone.

Les habitants de Minamisouma et des environs craignent d‘être abandonnés à leur sort…