DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les insurgés libyens attendent les frappes aériennes avec impatience

Vous lisez:

Les insurgés libyens attendent les frappes aériennes avec impatience

Taille du texte Aa Aa

Une bonne nouvelle n’arrive jamais seule. Après le vote de l’ONU qui a donné le feu vert à un recours à la force, les insurgés libyens ont accueilli avec enthousiasme l’annonce du cessez-le-feu. Les chefs de la rébellion affirment être en train de se coordonner avec les forces occidentales pour contrer l’armée pro-Kadhafi. “Nous sommes nerveux car nous attendons que la France frappe les forces de Kadhafi, dit un combattant. Ensuite, nous pourrons avancer. Nous n’attendons plus que les ordres pour cela”.

A lire : La communauté internationale face à la révolte en Libye – CHRONOLOGIE

Et le temps presse car le dernier verrou sur la route de Benghazi est menacé. La ville de Misrata a été longuement pilonnée ce vendredi. Des maisons, des immeubles, des écoles ont été frappés par des tirs de chars et d’artillerie. Des sources médicales font état d’au moins 25 morts, dont plusieurs enfants. Jeudi, c‘était l’aéroport de Benghazi qui avait été bombardé par des appareils de l’armée de l’air libyenne. Mais les insurgés avaient déjà fêté un succès. Ils ont affirmé avoir abattu deux des avions.