DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Intervention internationale en Libye : la coalition prend forme

Vous lisez:

Intervention internationale en Libye : la coalition prend forme

Taille du texte Aa Aa

L’Italie rompt ses derniers liens avec le régime Kadhafi. Rome va mettre ses bases militaires à disposition pour faire appliquer une zone d’exclusion aérienne votée par l’ONU au-dessus de la Libye.
 
En première ligne, la base de Sigonella en Sicile, à 480 kilomètres des côtes libyennes. Elle est déjà utilisée par l’Otan. Des bâtiments de l’aéronavale américaine y croisent régulièrement.

A lire : La communauté internationale face à la révolte en Libye – CHRONOLOGIE 

Côté européen, l’Italie n’est pas la seule à offrir ses services. La France, la Grande-Bretagne, la Belgique et la Norvège notamment se disent prêtes, à titre individuel, à prendre part à une force de frappe. Le Danemark attend le feu vert de son parlement pour envoyer des F16. La Pologne préfère se contenter d’un soutien logistique.
 
La coalition compterait également les Américains, les Canadiens et plusieurs pays arabes.