DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Une semaine après le séisme, le Japon vit toujours dans la peur

Vous lisez:

Une semaine après le séisme, le Japon vit toujours dans la peur

Taille du texte Aa Aa

La priorité des pompiers volontaires reste au péril de leur vie, le refroidissement de la centrale nucléaire de Fukushima. Objectif : éviter que la situation s’aggrave.

Son exploitant Tepco espère rétablir l‘électricité dans les réacteurs n°1 et n°2 dans la journée et dans les réacteurs 3 et 4 d’ici dimanche.

De la fumée blanche continue néanmoins de s‘échapper des réacteurs 2, 3 et 4, selon l’agence de sûreté nucléaire.

Des hélicoptères de l’armée nippone ont déversé hier des tonnes d’eau sur les réacteurs 3 et 4 de la centrale.

Le bilan du séisme de magnitude 9 et des tsunamis dévastateurs du 11 mars est d’au moins 16 600 morts et disparus.

Parallèlement, plus de 450 000 personnes dont 100 000 enfants sont sinistrés et manquent de tout. le froid et la neige compliquent la tâche des milliers de secouristes et soldats mobilisés dans le nord-est. 25 personnes auraient déjà succombé aux basses températures selon des médias allemands.