DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Ligue arabe se déclare hostile aux raids aériens en Libye

Vous lisez:

La Ligue arabe se déclare hostile aux raids aériens en Libye

Taille du texte Aa Aa

Le consensus affiché ce samedi lors du sommet de Paris serait-il déjà écorné ? Le soutien de la Ligue arabe à la résolution 1973 avait été très remarqué. Son président, l’Egyptien Amr Moussa fait déjà entendre une musique sensiblement différente ce dimanche en se disant hostile aux raids aériens.” Nous avons demandé au Conseil de sécurité d‘établir une zone d’exclusion aérienne pour protéger les civils, sécuriser les zones où ils se trouvent et non pour les attaquer, a-t-il déclaré. Franchement, vu comment la situation militaire évolue, je ne suis pas en mesure de dire s’il y a des victimes ou non.”

- A lire : La communauté internationale face à la révolte en Libye – CHRONOLOGIE

De son côté, le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan en visite en Arabie saoudite, a appelé le colonel Kadhafi à quitter le pouvoir et à mettre un terme aux violences. “ Kadhafi se contredit lui-même, a-t-il expliqué. Il dit qu’il n’a pas de position officielle. S’il n’a pas de position officielle, alors il devrait remettre la Libye entre les mains de ceux qui sont légitimes.”

- A lire également :
- État des lieux des forces armées libyennes
- Coalition internationale en Libye : quelles forces engagées ?

La Chine et la Russie font part, quant à elles, de leurs réserves sur l’opération en cours. Ces deux pays s‘étaient abstenu lors du vote de la résolution à l’ONU. Pékin espère que le retour à la stabilité en Libye puisse avoir lieu le plus tôt possible. Moscou déplore, je cite, un usage non sélectif de la force.