DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Soulagement à Benghazi - Misrata aux mains des pro-Kadhafi

Vous lisez:

Soulagement à Benghazi - Misrata aux mains des pro-Kadhafi

Taille du texte Aa Aa

Une route jonchée de véhicules calcinés : la voie est désormais libre entre Benghazi et Ajdabiyah, la ville perdue la semaine dernière par les insurgés libyens.

Le commandement américain de la coalition internationale l’affirme : la zone d’exclusion aérienne est officiellement établie.

- A lire : La communauté internationale face à la révolte en Libye – CHRONOLOGIE

Dès l’aube, des chasseurs et bombardiers français, britanniques et américains ont pilonné des cibles stratégiques tout le long de la côte méditerranéenne, anéantissant les systèmes de défense anti-aériens des forces pro-Khadafi.

Tripoli parle de 64 morts.

Le porte-avion français Charles de Gaulle a quitté Toulon ce dimanche midi avec 1800 hommes et une vingtaine d’avions à bord pour se rapprocher de la Libye. Il est accompagné d’un sous-marin et de plusieurs frégates.

Les frappes occidentales ont ramené le calme à Benghazi, où de violents combats entre rebelles et loyalistes ont fait plus de 90 morts de vendredi à samedi.

Le scénario s’annonce plus délicat à Misrata où les tanks de Khadafi seraient désormais au centre-ville, prenant ainsi l’agglomération en otage. Une ligne de défense redoutée par les stratèges occidentaux.

- A lire également :
- État des lieux des forces armées libyennes
- Coalition internationale en Libye : quelles forces engagées ?