DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'OTAN divisé sur son rôle en Libye

Vous lisez:

L'OTAN divisé sur son rôle en Libye

Taille du texte Aa Aa

Les 28 membres de l’Alliance ne parviennent pas à s’entendre. L’Allemagne exclut de participer à une intervention militaire. La France estime que l’implication de l’organisation, déjà engagée en Afghanistan, pourrait être contre-productive dans un nouveau pays musulman.

L’OTAN se limite actuellement à des missions de surveillance aérienne. Mais la Grande-Bretagne, le Canada et les Etats-Unis souhaitent que l’Alliance prenne le commandement.

Le Secrétaire américain à la Défense, Robert Gates, affirme que “La ligue arabe hésite à opérer sous l‘égide de l’OTAN. La question est de savoir s’il est possible de travailler avec le commandement et l‘équipement de l’Alliance sans qu’il s’agisse d’une mission de l’OTAN”, précise-t-il.

Si l’Alliance ne prend pas les commandes, les Etats-Unis aimerait voir les Européens le faire. La France, qui envoie son porte-avions Charles de Gaulle, pourrait ainsi prendre le relais. L’important pour la Maison Blanche est de ne pas s’impliquer dans un nouveau conflit sur le long terme.

- A lire : La communauté internationale face à la révolte en Libye – CHRONOLOGIE

- A lire également :
- État des lieux des forces armées libyennes
- Coalition internationale en Libye : quelles forces engagées ?