DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'UMP en déroute aux cantonales françaises, le FN attend son heure

Vous lisez:

L'UMP en déroute aux cantonales françaises, le FN attend son heure

Taille du texte Aa Aa

Il n’y aura pas de consigne de vote de l’UMP pour le second tour des cantonales en France. Le président Nicolas Sarkozy a confirmé que dans les cantons où le Parti Socialiste sera opposé au front National dimanche, les militants ne devront voter ni pour l’un, ni pour l’autre.

Le Front National, le parti d’extrême droite emmené par Marine Le Pen, a progressé par rapport à 2004 et se retrouve en position de challenger dans presque 400 circonscriptions.

le PS est sorti largement en tête du scrutin, avec 25% des voix, suivi de loin par l’UMP, à 17%, talonné par le FN à 15%.

Mais c’est l’abstention qui a été la plus forte, à 56%.

Le Parti Socialiste de Martine Aubry a, lui, appelé ses électeurs à faire barrage à tout prix au Front National, quitte à voter, donc, pour le parti de la majorité présidentielle.

L’UMP, justement, enregistre pour ces cantonales une véritable déroute, de très mauvais augure à un peu plus d’un an de la présidentielle.

Un transfert de voix de l’UMP vers le FN a donc clairement eu lieu, ce qui fait penser à beaucoup que le parti de François Fillon va dans ces prochains mois accentuer son virage à droite.