DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les ennuis commencent pour la coalition armée en Libye

Vous lisez:

Les ennuis commencent pour la coalition armée en Libye

Taille du texte Aa Aa

L’armée américaine a perdu un jet ce mardi matin. Un chasseur F-15 s’est écrasé dans la région de Benghazi, officiellement à cause d’une avarie technique, et ses deux pilotes seraient sains et saufs et en compagnie des rebelles.

- A lire : La communauté internationale face à la révolte en Libye – CHRONOLOGIE

Un témoin raconte :

“Nous avons entendu cet avion autour de la zone d’Abyar vers une heure du matin. Il y en a un deuxième qui est passé quand celui est tombé… Mais d’abord on a cru que c‘était une roquette”.

D’autres chasseurs, français cette fois, sont en ce moment en action au dessus de la Libye. Ces Rafale reviennent sur leur base de Saint Dizier, dans l’est de la France, de leurs missions de reconnaissance.

Un pilote :

“Il va falloir maintenant aller voir si les photos et les images qu’on a ramenés sont exploitables, si le renseignement est utile.”

La mission de la coalition armée se révèle d’heure en heure plus difficile. Présence de civils dans les zones de combat, très peu de coordination avec les rebelles, autant d‘éléments qui font que la bataille sera plus longue que prévu.

- A lire également :
- État des lieux des forces armées libyennes
- Revue des forces militaires de la coalition engagées en Libye