DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Changement forcé de stratégie pour la coalition internationale en Libye

Vous lisez:

Changement forcé de stratégie pour la coalition internationale en Libye

Taille du texte Aa Aa

Les raids aériens des alliés visent désormais les forces au sol du colonel Kadhafi. Celles-ci, en effet, se sont mises ces derniers jours à tirer sur les villes tenues par la rébellion, faisant, selon plusieurs témoignages, de nombreux morts parmi les civils.

L’OTAN de son côté a commencé à patrouiller en Méditérranée pour faire respecter l’embargo sur les armes.

- A lire : La communauté internationale face à la révolte en Libye – CHRONOLOGIE

Et en France, le ministre des Affaires étrangères a appelé à une nouvelle réunion des membres de la coalition.

Alain Juppé :

“Nous venons de prendre avec mon homologue britannique l’initiative d’inviter à Londres mardi prochain un groupe de contact avec tous les pays participant à l’opération, avec l’Union africaine, avec le Ligue Arabe, et tous les pays européens qui voudront nous rejoindre, de façon à montrer que le commandement politique de cette opération n’est pas celui de l’OTAN, mais celui de ce groupe de contact”.

La Grande Bretagne a estimé que les forces aériennes de Kadhafi étaient maintenant réduites à néant, ce qui était l’un des objectifs de la coalition… L’artillerie et les chars de Kadhafi sont donc maintenant eux aussi en passe d‘être neutralisés.

- A lire également :
- État des lieux des forces armées libyennes
- Revue des forces militaires de la coalition engagées en Libye