DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Elisabeth Taylor, une étoile d'hollywood s'en va

Vous lisez:

Elisabeth Taylor, une étoile d'hollywood s'en va

Taille du texte Aa Aa

De la petite compagne de “Lassie”, à la femme à la sensualité animale de la “Chatte sur un toit brulant”, de l’enfant star à la comédienne adulée, deux fois oscarisée pour ses rôles dans “Vénus au vison” et “Qui a peur de Virginia Woolf”, Liz Taylor est sans doute la dernière légende d’Hollywood à quitter la scène.

Sublime Cléopatre, on s’en souvient, qui en 1963, la fera accéder définitivement au rang de vedette internationale. Femme amoureuse, sulfureuse, compagne passionnée de Richard Burton qu’elle épousera deux fois, l’un de ses sept maris, sans doute le plus légendaire.

Des grands films, beaucoup, d’autres oubliés, dans les années 70 elle disparait progressivement des plateaux, mais ne tire pas sa révérence pour autant. L’actrice e va se mobiliser activement pour financer la lutte contre le sida, et aider au lancement de l’AmfAR, l’Americain Foundation for AIDS Research.

Une mobilisation qui lui vaut notamment d‘être décorée de l’Ordre de l’Empire britannique par la Reine d’Angleterre.

Liz Taylor multiplie les apparitions dans les festivals, dans les veillées et les manifestations en tout genres. Elle s’affirme comme l’une des porte-parole des malades du sida et de leurs proches. Toujours elle prend la parole, comme à Cannes en 1993 : “Je suis devant vous aujourd’hui, non pas en tant qu’actrice, mais de la part de tous ceux qui souffrent du sida. Je défends l’enfant qui est en train de mourir là bas, dans un pays pauvre, je suis la voix du toxicomane qui souffre dans sa banlieue, je représente celle qui se prostitue dans une rue sombre, je vous demande simplement d’aider tous ceux qui n’ont pas la parole…”

Recueillir des fonds occupe beaucoup de son temps, on la voit aux quatre coins du monde. On estime qu’en 1999, Elisabeth Taylor a contribué à collecter au moins 50 millions de dollars pour financer la recherche contre la maladie. Elle même connait la maladie : tout au long de sa carrière, elle a cumulé les ennuis de santé.

Femme de caractère, tenace, démesurée parfois, mais toujours présente pour sa cause. Même très amoindrie, comme ici lors d’un concert caritatif avec Elton John, Sting et bien d’autres, l’une de ses toutes dernières apparitions publiques.