DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les rebelles piétinent dans l'est de la Libye

Vous lisez:

Les rebelles piétinent dans l'est de la Libye

Taille du texte Aa Aa

La fierté des insurgés devant les trophées de guerre, les épaves de blindés détruits par la coalition internationale, cache mal l’impasse dans laquelle ils sont en train de s’enfermer.

Aux portes d’Ajdabiyah, une ville de l’est désormais aux mains des forces de Kadhafi, les rebelles piétinent mais gardent leur détermination, à l’image de cet homme :

“Dans quelques jours vous verrez tous les révolutionnaires de Benghazi marcher sur Tripoli et foutre Kadhafi dehors”.

A lire : La communauté internationale face à la révolte en Libye – CHRONOLOGIE

Dans l’hôpital de Benghazi, beaucoup de civils venus d’Ajdabiyah… Certains ont été froidement abattus par l’armée et ce médecin ne cache pas son désarroi :

“Ne croyez pas que Kadhafi a envoyé ses hommes ici pour punir des gens… Je pense qu’il est venu ici pour tuer tout le monde à Benghazi, pour détruire la ville. Ce n’est pas du tout comme un père qui viendrait tirer les oreilles des gens et leur dirait de ne pas faire ceci ou cela”.

A lire également :
- État des lieux des forces armées libyennes
- Revue des forces militaires de la coalition engagées en Libye

Le colonel Kadhafi, lui, est toujours retranché dans sa caserne de Tripoli, entouré de la foule de ses partisans qui lui servent de boucliers humains.