DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Après le bain de sang en Syrie, les manifestations se poursuivent

Vous lisez:

Après le bain de sang en Syrie, les manifestations se poursuivent

Taille du texte Aa Aa

Le pouvoir syrien commence à lâcher du lest après le bain de sang de ce mercredi dans la ville de Deraa, foyer de la contestation. Ce jeudi, plus de 20 000 personnes ont participé aux funérailles de neuf des très nombreuses personnes tuées mercredi par les forces de sécurité.

Une proche conseillère du président Bachar Al Assad, Bouthaina Shaaban, a souhaité montrer que le pouvoir n‘était pas sourd.

“Nous allons étudier la levée de l‘état d’urgence très vite en mettant en oeuvre des lois qui protègent les citoyens, a-t-elle déclaré. L’application de ces décisions commence aujourd’hui et, la semaine prochaine, on verra l’application d’une autre série de décisions”.

L‘état d’urgence est en vigueur depuis l’arrivée au pouvoir du parti Baas en 1963. Parmi les mesures promises figure aussi une augmentation des salaires des fonctionnaires.

Le bilan de la répression demeure très incertain. Des militants des droits de l’homme évoquent plus de 150 morts pour la seule journée de mercredi.

Jeudi soir, des manifestants ont célébré le retrait des forces de sécurité de la mosquée de Deraa à coup de feux d’artifice et de concerts de klaxon.