DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Bombardements sur Tripoli : témoignage de Mgr Giovanni Martinelli

Vous lisez:

Bombardements sur Tripoli : témoignage de Mgr Giovanni Martinelli

Taille du texte Aa Aa

Entre les combats au sol et les bombardements de la coalition internationale, les civils en Libye sont particulièrement exposés.

Comment gèrent-ils cette situation au quotidien ?

Au micro d’Euronews l’Evêque de Tripoli, Monseigneur Giovanni Martinelli, témoigne :

“Les gens sont perdus. Durant les bombardements, durant toute cette période ils étaient totalement perdus. Ils ne vont plus au bureau, ils ne vont plus travailler. Ils essaient de s’enfuir. Et ceux qui ont la possibilité de partir, le font.

A cause des bombes, les gens ne peuvent plus dormir. Et le jour on ne voit pas grand monde dans les rues. Tout est suspendu. On ne peut faire des courses que durant certaines heures. Les écoles parfois sont ouvertes et parfois elles sont fermées…. Les enfants ont peur.

Nous ne voyons pas de changement de direction et je ne crois pas que cela soit possible car Khadafi encourage la résistance. Cette résistance c’est la seule possibilité envisagée par le Colonel depuis le début. Il le lachera rien et ses fidèles non plus. C’est pourquoi la guerre ne peut être la solution…”