DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

1ère victime du mouvement de contestation en Jordanie

Vous lisez:

1ère victime du mouvement de contestation en Jordanie

Taille du texte Aa Aa

Malgré l’instauration d’un dialogue national pour tenter de dissiper la colère de la rue, le mouvement de contestation perdure en Jordanie.

Et pour la première fois depuis son déclenchement il y a 3 mois, un manifestant a trouvé la mort vendredi après-midi lors d’un violent face-à-face avec des partisans du régime, à Amman. Ce dernier âgé de 55 ans a péri peu de temps après son arrivée à l’hôpital. Il avait été violemment passé à tabac.

Plus de 130 personnes ont aussi été blessées, certaines sont toujours dans un état grave.

Les forces de l’ordre ont fait usage de canon à eau pour disperser la foule rassemblée dans le centre de la capitale. Le campement des protestaires a également été démantelé.

Mêmes si les manifestations ici sont moins importantes que dans d’autres pays arabes, les opposants réclament le départ du premier ministre tout juste nommé, mais aussi la dissolution du Parlement ou encore le démantèlement du puissant service de renseignement.