DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les Européens veulent renforcer les sanctions contre Kadhafi et aider le Portugal sous conditions

Vous lisez:

Les Européens veulent renforcer les sanctions contre Kadhafi et aider le Portugal sous conditions

Taille du texte Aa Aa

Réunis en sommet à Bruxelles, les Vingt-Sept se disent prêts à bloquer tous les revenus pétroliers du dictateur libyen pour l’empêcher de recruter de nouveaux mercenaires. L’Union demande à la communauté internationale de faire de même.

Sur le plan militaire, le président français Sarkozy rappelle la primauté politique de la coalition sur l’Otan : “La coordination doit rester éminemment politique même si elle repose sur la machinerie de l’OTAN

Une nuance à géométrie variable selon les capitales qui traduit toujours un manque d’unité des européens comme l’explique notre correspondant à Bruxelles Sergio Cantone :

“Quelques pas en avant sur la Libye au sommet européen et surtout à l’Otan même si on ne sait pas encore qui aura le commandement total des opérations militaires. Et surtout quelques petits pas sur l’euro car la Finlande a réussi à renvoyer la décision définitive sur ce dossier à la fin juin pour des questions de politique intérieure”.

L’autre dossier brûlant de ce sommet qui se termine aujourd’hui, c’est le Portugal. Après la démission du premier ministre socialiste José Socrates, Lisbonne se rapproche de plus en plus d’un plan de sauvetage. Les européens y sont prêts mais sous condition car ils craignent pour la stabilité de la zone euro. Symbole de ces tensions extrêmes, l’agence de notation Standard and Poor’s a abaissé de deux crans la note portugaise en la passant de “A- à BBB”.