DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Fukushima: "la situation n'empire pas"

Vous lisez:

Fukushima: "la situation n'empire pas"

Taille du texte Aa Aa

“La situation n’empire pas, mais la vigilance reste de mise” à la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi, dixit le gouvernement japonais ce samedi. Aveu d’impuissance ou volonté de rassurer? Des centaines de techniciens se relaient pour stabiliser les réacteurs et notamment pour évacuer les flaques radioactives. Elles ont irradié trois techniciens et retardé les travaux pour refroidir ces réacteurs.

Découvrez notre dossier
Liens :

Le Premier ministre japonais a reconnu hier que la situation “restait imprévisible”.

Par ailleurs, la Chine a interdit hier l’importation des légumes, de fruits et de produits laitiers venant de plusieurs préfectures proches de la centrale. Une interdiction annoncée par Pékin quelques heures après avoir indiqué que deux voyageurs japonais présentaient un niveau de radiation anormalement élevé. “Le taux d’iode radioactif n‘était pas très élevé, a tempéré un médecin chinois. Aucun d’eux n’est mal en point et leur état n’aura pas d’impact sur le public. Ils n’ont pas besoin d’un traitement supplémentaire”.

L’un des Japonais venait de la préfecture de Nagano, située à 350 km de la centrale et l’autre de celle de Saitama, qui se trouve à 200 km des réacteurs accidentés.

Avec AFP