DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Syrie organise son soulèvement

Vous lisez:

La Syrie organise son soulèvement

Taille du texte Aa Aa

Ce sont de nouvelles images amateures en provenance de Homs, dans le nord-est de la Syrie, qui le montrent. Là-bas aussi, le mouvement de protestation contre le régime baasiste gagne du terrain.

Chose inimaginable il y a à peine quelques jours, les manifestants osent désormais s’en prendre aux symboles du pouvoir. Une affiche représentant Hafez al-Assad, le père de l’actuel président, a été arrachée en plein jour.

Après Deraa, épicentre de la contestation, la révolte s’est propagée dans de nombreuses villes du pays. Les mesures annoncées par le régime pour calmer la colère de la rue ne semblent visiblement pas avoir porté leurs fruits.

D’autant que la répression elle se poursuit. A Deraa, des policiers ont ainsi ouvert le feu sur des manifestants qui tentaient de déboulonner la statue de l’ancien président ce vendredi. L’un d’eux n’a pas survécu. 3 autres ont été tuées dans les même conditions dans les environs de la capitale. Près de 20 manifestants auraient aussi été abattus par les forces de sécurité, à mi-chemin entre Damas et Deraa.

Banias, Homs, Damas, Daael, Douma, Raqa. Du Nord au Sud, la population affiche son soutien avec la ville martyre de Deraa.

Mais ce sont d’autres images qu’a choisi de montrer la télévision d‘état. Celles de ces milliers de partisans du régime qui ont défilé dans les rues de la capitale pour apporter leur soutien au pouvoir en place depuis 40 ans.