DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Yémen: un lancer de chaussures sans équivoque sur l'image du président

Vous lisez:

Yémen: un lancer de chaussures sans équivoque sur l'image du président

Taille du texte Aa Aa

Les lancers de chaussures, une insulte grave dans la culture arabe, se sont multipliés ce samedi soir à Sanaa. Le message des manifestants yéménites est on ne peut plus clair : ils ne veulent plus d’Ali Abdallah Saleh comme président. Le chef de l‘état a beau avoir déclaré lors d’une interview qu’il était prêt à démissionner si on lui permettait de partir dans la dignité, rien n’y fait. Les manifestants exigent un départ immédiat. L’opposition dénonce une manoeuvre du président.

“Si nous ne travaillons pas ensemble avec les pays arabes et alliés pour favoriser le dialogue entre les partis politiques, il y aura une guerre civile qui affectera la région entière”, a averti le président.

La contestation contre le régime yéménite dure depuis la fin du mois de janvier. Le 18 mars a été la journée la plus sanglante. 52 personnes ont perdu la vie lors d’une attaque contre des manifestants à Sanaa.