DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Nouvel objectif à Fukushima : éviter la contamination nucléaire des sols et de l'océan

Vous lisez:

Nouvel objectif à Fukushima : éviter la contamination nucléaire des sols et de l'océan

Taille du texte Aa Aa

L’importante radioactivité du réacteur numéro 2 de la centrale japonaise Fukushima Daiichi serait dû à de la condensation de vapeur. Si c’est le cas, c’est un soulagement pour les autorités qui craignaient une fissure dans le réacteur.

La radioactivité dans l’atmosphère, qui est 100.000 fois supérieure à la normale, est pour l’essentiel contenue à l’intérieur du bâtiment. La priorité, à présent, est d’empêcher que l’eau ne s’infiltre pas dans le sol ni n’atteigne la mer. A proximité du site, la radioactivité de l’océan est déjà plus de mille fois supérieur à la normale.

Face à la catastrophe, près de deux cents personnes sont descendues hier dans les rues de Tokyo pour demander l’arrêt pur et simple du nucléaire dans l’archipel.

Découvrez notre dossier