DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le sort de Syrte, la ville natale de Kadhafi, incertain

Vous lisez:

Le sort de Syrte, la ville natale de Kadhafi, incertain

Taille du texte Aa Aa

Tirs de joie à Benghazi, c’est ainsi que le fief de l’opposition libyenne a accueilli la nouvelle: Syrte, la ville natale de Mouammar Kadhafi serait tombée entre les mains des insurgés.

L’information n’a pas été confirmée de source indépendante.

Une série d’explosions a secoué Syrte, ville de 135.000 habitants ce matin, à l’aube, laissant supposer un raid aérien de la coalition. Un grand calme aurait suivi.

Des rebelles affirment n’avoir rencontré aucune résistance. Mais plusieurs correspondants étrangers expliquaient ce matin qu’il n’y avait aucun signe de la présence des rebelles dans la ville.

Syrte, qui abrite une grande base militaire, passait pour être un bastion de premier plan du régime.

Après la prise d’Ajdabiya, samedi, les insurgés ont cependant progressé rapidement sur le littoral. Hier, ils ont repris Brega, Ras Lanouf, Bin jawad. Les frappes occidentales semblent avoir radicalement changé la donne.

Notre envoyé spécial, Mustafa Bag, hier à Ajdabiya, a pu constater qu’une fois les combats terminés, la population prenait possession des lieux:

“A Ajdabiya, les combats ont duré deux semaines. Après le départ des forces de Kadhafi, des habitants sont venus voir de plus près les restes de ces véhicules militaires, certains ont même pris des photos en souvenir, d’autres ont emporté avec eux des parties de ces véhicules pour les revendre.”