DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Libye : l'Alliance atlantique aux manettes

Vous lisez:

Libye : l'Alliance atlantique aux manettes

Taille du texte Aa Aa

Il aura fallu 72 heures d‘âpres négociations pour arriver à cette décision: l’OTAN prend le contrôle des opérations militaires en Libye.

La Turquie et la France ont donc cédé. Paris souhaitait à l’origine que les bombardements restent sous le contrôle des pays de la coalition.

Anders Fogh Rasmussen, a expliqué que “le but de l’OTAN serait donc de protéger les civils et les zones habitées des forces du régime de Kadhafi, que l’alliance s’en tiendrait à l’application de la résolution de l’ONU, ni plus, ni moins.”

La Turquie, qui s’opposait à ces attaques, sera en charge de l’aide humanitaire depuis Benghazi. Elle aura le contrôle du port et de l’aéroport et jouera un rôle de médiateur.

Le groupe de contact, c’est-à-dire les 12 pays participants à l’opération, se réunira demain à Londres pour trouver une solution politique et diplomatique en Libye.

Pour l’administration Obama, la décision de l’OTAN tombe à pic. Elle devrait aider le président américain à expliquer et justifier l’implication des Etats-Unis en Libye à ses concitoyens. Face aux critiques, Obama a décidé de s’adresser ce soir aux Américains alors que l’armée américaine est déjà impliquée en Afghanistan et en Irak.