DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

"Nous reviendrons plus forts" : Minato Ken, pêcheur japonais

Vous lisez:

"Nous reviendrons plus forts" : Minato Ken, pêcheur japonais

Taille du texte Aa Aa

Les villages de pêcheurs, nombreux dans le nord-est du Japon, ont été les plus affectés par le tsunami du 11 mars. Notre envoyé spécial Chris Cummins s’est rendu à Yamada Funakoshi, il a rencontré Minato Ken, l’un de ces hommes de la mer qui ont tout perdu. Voici son interview :

euronews :

- Où êtes vous allé, que s’est-il passé quand vous avez réalisé que c‘était un tsunami ?

Minato Ken :

- Je me suis échappé en grimpant par là. Il y a un chemin qui mène à un temple et à un cimetière et c’est par là que je suis allé. Et quand la vague arrivait je me suis demandé ce que j’allais faire. Le tsunami était puissant, il était énorme.

euronews :

- De quelle manière la communauté ici a t-elle été affectée selon vous ?

Minato Ken :

- C’est une communauté de pêcheurs ici, c’est la principale industrie.Sans la pêche, la vie va être difficile. Ca va prendre du temps de tout reconstruire. Pendant les trois ou quatre prochaines années, nous n’allons pas pouvoir gagner notre vie.

euronews :

-Pensez-vous que la relation qu’ont les communautés avec la mer ait changé depuis le tsunami ? Avant, la mer vous apportait la nourriture et le travail, mais alors elle est venue et a tout emporté.

Minato Ken :

- C’est avec un esprit plus fort que nous retournerons à une vie dépendante de la mer. Nous n’abandonnerons pas. Nous reviendrons plus forts. Nous nous en sortirons.