DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

A Londres, une communauté internationale élargie pour faire tomber Kadhafi

Vous lisez:

A Londres, une communauté internationale élargie pour faire tomber Kadhafi

Taille du texte Aa Aa

Pas de grande nouveauté à l’issue de la Conférence de Londres sur la Libye… Les objectifs de la résolution des Nations Unies sont maintenus, protection des civils, acheminement de l’aide humanitaire, transition politique pour l’après-Kadhafi.

Un nouveau groupe de contact est par ailleurs créé.

William Hague, ministre britannique des Affaires Etrangères :

“Les participants à la Conférence se sont mis d’accord pour mettre en place ce groupe de contact sur la Libye. Celui-ci va fournir un leadership et une direction politique générale à cet effort international, en relation étroite avec les Nations Unies, l’Union Africaine, la Ligue Arabe, l’Organisation de la Conférence islamique et l’Union européenne”.

Le Premier ministre du Qatar était présent aux côtés du ministre britannique des Affaires Etrangères, car c’est ce pays qui va accueillir la prochaine rencontre sur la Libye.

Cheikh Hamad bin Jassim bin Jabr Al-Thani :

“Nous demandons à Kadhafi et à ses hommes de partir et d’arrêter de faire couler le sang. Je pense que c’est la seule solution pour mettre fin à cette crise le plus vite possible. Pour l’instant nous ne voyons aucune indication de cela, mais cette offre, que nous faisons maintenant, ne sera peut-être plus d’actualité d’ici quelques jours”.

Rien n’a été dit sur l‘éventualité pour la coalition de fournir des armes aux rebelles libyens.