DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Côte d'Ivoire : le camp Ouattara progresse, 10 civils tués à Abdijan

Vous lisez:

Côte d'Ivoire : le camp Ouattara progresse, 10 civils tués à Abdijan

Taille du texte Aa Aa

La Côte d’Ivoire continue de s’enfoncer dans la violence. L’ONU accuse les forces pro-Gbagbo d’avoir ouvert le feu sur des civils dans un quartier du nord d’Abidjan, la capitale économique du pays. Une dizaine de personnes auraient été tuées. L’Onuci, la mission des Nations Unies, rapporte par ailleurs plusieurs cas d’exactions contre la population.

Face à la montée de la violence, certains préfèrent fuir, comme ces travailleurs venus de pays voisins. “Nous habitons à Williamsville, un quartier d’Abidjan”, témoigne ce nigérian, “et il y a des gens qui viennent jusque dans nos cours, ils violent les femmes, frappent les hommes, et si tu te défends, ils te tuent”.

Pendant ce temps, les forces soutenant Alassane Ouattara, le président élu et reconnu par la communauté internationale, ont lancé une vaste offensive. Ils ont notamment pris le contrôle de Bondoukou, importante ville de l’Est.

Quatre mois après le début de la crise qui a suivi l‘élection présidentielle, le camp Ouattara a clairement choisi l’option militaire. Le spectre d’un retour à la guerre civile est plus présent que jamais.