DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ishinomaki: une école qui n'a presque plus d'écoliers

Vous lisez:

Ishinomaki: une école qui n'a presque plus d'écoliers

Taille du texte Aa Aa

Des cartables, des tableaux, des objets comme on en trouve dans toutes les classes du monde, c’est tout ce qui reste de l‘école primaire de la ville japonaise d’Ishinomaki. Mais ils vont servir à qui ? Les autorités de la municipalité, qui ont survécu au tsunami du 11 mars dernier, se posent cette terrible question. Seulement 34 élèves ont échappé à la catastrophe sur 108 en tout. “C’est encore difficile de savoir à quel point les élèves rescapés ont été affectés, témoigne le principal de l‘école Teruyuki Kashiba. Mais nous devons faire très attention à cela”.

Très peu de personnes pourront encadrer ces écoliers japonais d’Ishinomaki pour le reste de l’année. Il n’y a plus que trois enseignants sur 13. Ce petit groupe de survivants ne reprendra l‘école qu’en avril, et dans un autre établissement qui a tenu le choc à plusieurs kilomètres de là.