DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le chef de la rébellion islamiste du Caucase peut-être tué par l'armée russe


Russie

Le chef de la rébellion islamiste du Caucase peut-être tué par l'armée russe

Lors d’une opération en Ingouchie lundi, plusieurs chefs rebelles ont été tués par les militaires russes, dont, peut-être, le chef de la guérilla islamiste dans le Caucase russe, le Tchétchène Dokou Oumarov.

C’est dans le cadre de l’enquête sur les attentats du métro et de l’aéroport de Moscou que cette base rebelle a été détruite.

Le porte-parole de la commission d’enquête :

“Durant cette opération spéciale en République d’Ingouchie, deux citoyens ingouches ont été arrêtés. Il s’agit des frères Yandiev, Iles et Islam. Selon des données de l’enquête, ils ont rencontré le terroriste Magomed Yevloyev et, le 24 janvier, ils l’ont emmené à l’aéroport de Domodedovo”.

L’attentat à l’aéroport de Moscou-Domodedovo, le 24 janvier, avait fait trente-sept morts.

Par ailleurs il y a un an exactement, un double attentat-suicide dans le métro de Moscou avait fait quarante victimes.

Une cérémonie de commémoration a eu lieu ce matin dans la capitale russe.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Libye : ouverture de la conférence de Londres