DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Tepco a négligé une mise en garde sur la sécurité maximale de Fukushima

Vous lisez:

Tepco a négligé une mise en garde sur la sécurité maximale de Fukushima

Taille du texte Aa Aa

Le gouvernement japonais et Tepco, l’opérateur de la centrale nucléaire de Fukushima, sont sur le même bateau, qui continue de tanguer. On apprend que dans un rapport publié en 2007, les concepteurs de Fukushima avaient mis en garde Tepco sur les probabilités qu’un tsunami dépasse les six mètres, autrement dit la limite maximale de sécurité. Tepco n’en avait pas tenu compte.
Le gouvernement admet de son côté que la situation est désormais imprévisible. “Il y a urgence, souligne Naj Meshkati, expert de l’Université de Californie du sud. Nous avons besoin d’un commandement central de gestion de la crise, nous avons besoin de vraies mesures. Je m’en fais le porte-parole car c’est réellement une crise nucléaire internationale, qui va bien au-delà des responsabilités de Tepco et du gouvernement japonais”.
 
Des traces de plutonium ont été décelées dans l’enceinte de la centrale de Fukushima. Et un ruissellement d’eau contaminée vers l’océan est déjà en cours. Néanmoins, la zone d‘évacuation autour de la centrale reste limitée à 20 kilomètres. C’est trop peu pour l’opposition japonaise, et pour Greenpeace.