DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Bachar-al-Assad dénonce un complot en Syrie et reste évasif sur les réformes

Vous lisez:

Bachar-al-Assad dénonce un complot en Syrie et reste évasif sur les réformes

Taille du texte Aa Aa

Pour la première fois depuis le début des manifestations en Syrie, Bachar-al-Assad s’est adressé à la nation depuis le Parlement.

Accueilli en héros par ses partisans et acclamé par des parlementaires acquis à sa cause, le président syrien n’a toutefois pas annoncé les réformes attendues par l’opposition.

Pour Bachar-al-Assad, la Syrie est d’abord victime d’un complot : “ Le pays fait face à une conspiration qui vient de l’étranger mais aussi de l’intérieur du pays. Les personnes derrière cette tentative de déstabilisation mélangent trois éléments : les conflits religieux, les réformes et les besoins quotidiens du peuple”

Fin du discours… Bachar al-Assad n’a pas évoqué l’abrogation de l‘état d’urgence ou la libéralisation de la presse. Le président syrien s’est contenté de dire que la lutte contre la corruption et le chômage serait la “priorité” du prochain gouvernement.