DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les habitants d'Abidjan ont peur d'un bain de sang

Vous lisez:

Les habitants d'Abidjan ont peur d'un bain de sang

Taille du texte Aa Aa

Beaucoup d’habitants d’Abidjan sont terrés chez eux. Des soldats français interviennent dans certains quartiers pour venir en aide aux ressortissants européens. Euronews a joint un commerçant d’Abidjan, Jamal Wehabi:

“En bas de chez moi, témoigne-t-il, je vois un convoi du 43e Bataillon d’infanterie de marine qui exfiltre des ressortissants français. Et je vois également des jeunes qui sont à bord de voitures, armés de Kalashnikov. Patriotes ou rebelles, je ne saurais vous dire, car aujourd’hui, on ne sait plus qui est qui. Bien évidemment, nous avons tous un peu peur pour notre intégrité, sachant qu’il y a souvent des rumeurs, des annonces qui nous viennent de quartiers où l’on sait qu’il y a des pillages, où l’on sait qu’il y a des actes de violences. Nous sommes dans la crainte, nous avons peur. Donc, nous restons enfermés chez nous. Nous avons même peur de sortir sur le balcon. Il y a un certain sentiment d’insécurité.

Est-ce que l’on va vers une bataille sanglante, on croise tous les doigts pour que la réponse soit non. Mais il faut quand même être prêt à toutes les éventualités. Et peut-être que le pire n’est pas encore arrivé. Si on va vers un bain de sang, cela risque d‘être vraiment terrible parce qu’Abidjan compte plus de 5 millions d’habitants et avec tous ces gens armés, il risque d’y avoir beaucoup de victimes innocentes. Je pense que la guerre a fait assez de morts, assez de violence dans les deux camps, et je pense que cela suffit. La Côte d’Ivoire est fatiguée. Les Ivoiriens sont fatigués”.