DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

A Fukushima, "la bataille sera longue" avoue le Premier ministre japonais

Vous lisez:

A Fukushima, "la bataille sera longue" avoue le Premier ministre japonais

Taille du texte Aa Aa

L’opération “à coeur ouvert” sur la centrale nucléaire de Fukushima reste extrêmement dangereuse. On découvre sur de premières images filmées de très près les dégâts sur le réacteur numéro 1. Tepco, l’opérateur de la centrale, a reconnu ce vendredi que le taux de radioactivité à 15 mètres sous ce réacteur était dix mille fois supérieur à la normale. Dans le même temps, le Premier ministre japonais Naoto Kan s’est dit “prêt à livrer une longue bataille pour reprendre le contrôle de la centrale, et à remporter cette bataille”.

C’est loin d‘être le seul défi pour les autorités japonaises. Trois semaines après le tsunami, 16.451 personnes sont officiellement encore portées disparues. Des milliers de soldats japonais et américains viennent d’entamer leur recherche le long des côtes. Quant aux 350.000 sans-abri, beaucoup ne voient aucun relogement venir.

Découvrez notre dossier

“L’avenir est sombre, dit l’un d’entre eux, mais je ne veux pas le faire sentir à mes enfants. Comme père, je dois les soutenir et rester positif”. Les agriculteurs et les pêcheurs japonais sont aussi en pleine déprime. Le soupçon pèsera sur leurs produits pendant de longues années. Les consommateurs de Tokyo se sont pourtant déjà adaptés, inventant une nouvelle manière de choisir sur les étals à l’aide d’un compteur geiger.